EDUCATION ET FORMATION / Enseignement supérieur

Terme de regroupement

Chiffres clés 2020-2021 de l’enseignement supérieur et de la recherche dans le Pays de Brest

Près de 31 000 étudiant·e·s sont inscrits dans les établissements d’enseignement supérieur du pays de Brest. L’année universitaire 2020-2021 se situe dans la dynamique des années précédentes, avec une progression annuelle de 880 étudiants. Plusieurs facteurs laissent augurer d’un rythme de croissance encore soutenu dans les prochaines années dont des perspectives démographiques favorables et une accentuation du recrutement au-delà du Finistère. 

Chiffres clés 2019-2020 de l’enseignement supérieur et de la recherche dans le Pays de Brest

La barre des 30 000 étudiant·e·s est franchie pour la première fois dans le pays de Brest en 2019/2020. L'année a bien évidemment été marquée par la crise sanitaire, avec des répercussions sociales importantes (précarité financière, isolement, difficultés psychologiques).

Chiffres clés 2018-2019 de l’enseignement supérieur et de la recherche dans le Pays de Brest

Le pays de Brest accueille désormais plus de 29 000 étudiants. Les progressions d’effectifs (+1 000 étudiants en un an) sont portées par l’UBO, les grandes écoles et des organismes plus récemment installés dans la métropole tels que le CESI ou Brest Open Campus.
Les activités de recherche se structurent autour de cinq thématiques principales : numérique, agri-agro-bioéconomie, défense-sécurité, santé et mer & littoral. 

Etudiants et universités : acteurs de la ville

La population étudiante est constituée de profils bien plus variés qu’auparavant. L’évolution des formations implique une plus grande mobilité entre les établissements français et internationaux, entre les semestres, les années et la possibilité de se former tout au long de la vie. Cette population habite le territoire, souvent au rythme de la saison universitaire, elle s’y déplace, y consomme et quelquefois y travaille. Elle recherche également des services spécifiques comme l’accès à des espaces de travail ou encore à des loisirs adaptés à des budgets réduits.

Chiffres clés 2016-2017 de l’enseignement supérieur et de la recherche dans le Pays de Brest

Le Pays de Brest accueille plus de 28 000 étudiants (+3 % en un an) et continue à profiter de la dynamique enregistrée au cours des dernières années. Avec un étudiant sur cinq, la filière santé a une place importante. L’offre de formations va continuer à s’étoffer grâce notamment à l’ouverture d’une école d’orthophonie à la rentrée 2018, à l’initiative de l’UBO et du CHRU. 
Les activités de recherche publique sont réparties dans 52 laboratoires ; l’UBO, les écoles d’ingénieurs et l’IFREMER en constituent les principaux acteurs. 

Les mutations de l’enseignement supérieur et de la recherche en Bretagne (1945-2015)

Cet ouvrage pluridisciplinaire analyse la construction de l'enseignement supérieur et de la recherche en Bretagne, jusqu’ici peu étudiée. Deux pôles majeurs (Rennes et Brest) ont construit des modes variés d’articulation avec une dizaine de villes moyennes où se sont disséminés antennes, départements d’IUT et structures ciblées de recherche. Cet émiettement a suscité des formes variées, parfois précoces ou fragiles, de mises en réseau. Est-ce une faiblesse ou une chance dans un monde académique concurrentiel et soumis à des injonctions persistantes au regroupement ?

Tableau de bord 2015-2016 de l’enseignement supérieur/recherche

En 2015-2016, près de 27 000 étudiants étaient inscrits dans le pays de Brest, soit une progression pour la 6e année consécutive (+ 6 % en un an).
Le niveau d’investissement dans les équipements scientifiques est soutenu : extension de l’IUEM, institut brestois de recherche en bio-santé, cité internationale des Capucins, équipements du campus numérique….

Données clés 2013-2014 de l’enseignement supérieur et de la recherche dans le Pays de Brest

24 600 étudiants sont inscrits dans le supérieur dans le Pays de Brest en 2014. Ce chiffre est en progression continue depuis trois ans grâce à l’attractivité de certaines filières (santé, sport/éducation physique, écoles d’ingénieurs…), à la création de nouvelles formations et au recrutement d’étudiants internationaux.