MOBILITE

Terme de regroupement
Refaire place au piéton : ça marche !

Les périodes de confinement liées à la pandémie de Covid-19 ont notamment révélé combien nos villes sont marchables, ce que plusieurs décennies d’adaptation progressive et massive à l’automobile avaient fini par faire oublier.

fmarty jeu 01/09/2022 - 09:53

Pour en finir avec la vitesse

Pouvoir se déplacer de plus en plus rapidement grâce à la vitesse du train, de la voiture, de l’avion… a modifié nos modes de vie fondamentalement. Mais si voyager toujours plus loin, vite et à bas coût, au quotidien et pour les vacances, exauce les rêves de liberté et de découverte d’une partie croissante de la population mondiale, il y a un revers à la médaille : fatigue, stress, inégalités, fragilité du système, congestion et pollution. La récente révolution numérique n’a permis de diminuer ni les déplacements, ni le rythme de vie de nos contemporains.

Aménagements cyclables : quelques bonnes pratiques

Une hausse de la pratique du vélo a été observée entre mai et septembre 2020, y compris dans l’Ouest breton. Parmi d’autres ingrédients, la production de réseaux cyclables fonctionnels doit permettre d’accompagner ce mouvement. Pourtant, les critères qui font le succès d’un aménagement restent souvent méconnus. Cette publication de l’observatoire de la mobilité propose de s’y intéresser en fournissant quelques repères, ainsi qu’un tour d’horizon de bons exemples, locaux ou plus lointains.

Les résultats de l'enquête ménages déplacements : les déplacements du samedi

L’Enquête Ménages Déplacements (EMD) réalisée en 2018 à l’échelle du pays de Brest permet de mieux connaître les caractéristiques des déplacements des habitants. La méthodologie de l’EMD répond à un standard national. La présente publication se focalise sur les déplacements du samedi et leurs spécificités :

Les résultats principaux de l'enquête ménages déplacements du pays de Brest

L’Enquête Ménages Déplacements (EMD) réalisée en 2018 à l’échelle du pays de Brest permet de mieux connaître les caractéristiques des déplacements des habitants d’analyser les évolutions depuis la précédente enquête de 2004. L’EMD répond à un standard national. La présente publication en présente les principaux résultats :

Chronique impatiente de la mobilité quotidienne

Pourquoi les maires qui défendent les lignes de chemin de fer ne prennent-ils jamais le train ? Est-il vrai qu’on ne peut plus se garer dans les centres-villes ? Le Grand Paris Express va-t-il à coup sûr désengorger les transports en région parisienne ? Le « plan vélo » sera-t-il efficace ? Pourquoi les feuilles mortes empêchent-elles les trains d’avancer ? Comment expliquer la défaillance d’Autolib’ ? Qui sont les fraudeurs dans les transports ? Que disent les panneaux de signalisation de notre société ?

La ville lente, quelle demande sociale ? (Conférence)

A l’heure où se diffuse le sentiment d’accélération du rythme de vie, la lenteur éveille l’intérêt. Ralentir semble être une aspiration de plus en plus largement partagée, bien qu’elle prenne des formes variées. Comment cette idée prend-elle corps lorsque l’on tente de l’appliquer à la ville ? Cette publication revient sur l’émergence de l’expression de « ville lente ». Elle s’interroge aussi sur l’origine de l’aspiration à la lenteur, alors que la logique du « toujours plus vite » semblait jusque-là indiscutable.

L’offre de mobilité dans le Pays de Brest

Le trafic sur le réseau routier du Pays de Brest connaît une hausse générale. Des ralentissements fréquents sont observés en période de pointe. Mais contrairement à d’autres métropoles engorgées, Brest ne subit pour le moment pas tous les effets négatifs du recours massif à l’utilisation individuelle de la voiture. La réponse à l'augmentation du trafic par l'accroissement de la capacité des réseaux n'améliore la circulation qu'à un horizon de court terme.