Brest métropole

Brest métropole : l'observatoire social en bref

Au 1er semestre 2018, l’ADEUPa a organisé de nombreuses réunions de présentation du portrait social de la métropole brestoise publié en 2017. Ces échanges ont montré l’intérêt de partager, au-delà du portrait complet, un regard synthétique sur les principales caractéristiques de la population brestoise et les enjeux qui en ressortent en termes d’orientation des politiques publiques. 

Qui est pauvre ? Qui est riche ? sur le territoire de Brest métropole

En octobre 2017, l'Insee publiait en partenariat avec l'ADEUPa une étude sur les inégalités de niveau de vie dans le pays de Brest, appréhendées par le prisme des revenus disponibles. La présente vidéo prolonge cette étude en apportant quelques repères pour comprendre qui sont les plus riches, qui sont les plus pauvres, de quoi sont composés leurs revenus et comment ils évoluent   :

Les pôles métropolitains, accélérateurs de coopérations territoriales

Qu’est-ce qu’un pôle métropolitain ? A quoi sert-il ? Quelle est sa valeur ajoutée dans notre organisation territoriale ? Voici quelques questions auxquelles cet ouvrage collectif entend répondre à partir d’illustrations concrètes. De création récente, le pôle métropolitain est un outil souple permettant des coopérations à géométrie variable entre des intercommunalités associées au sein d’une bassin de vie ou d’un réseau de villes sans continuité territoriale, pour partager des enjeux et des actions communes.

Portrait social de Brest métropole (2017)

Dans le cadre de son observatoire social, l’ADEUPa présente un portrait actualisé du territoire de Brest métropole.
Réalisé à partir des données de l’Insee, il donne à voir la dynamique du territoire en termes de population, d’habitat, d’activité et d’emploi, de revenus, d’éducation, de déplacements… Par un jeu de fiches, il permet de lire ces dynamiques à différentes échelles : les 7 grands quartiers de Brest, les 8 communes, la métropole et le Pays de Brest.

Forte croissance de l'utilisation du transport collectif

En 2016, plus de 26 millions de voyages ont été comptabilisés sur l’ensemble du réseau bibus, un volume en net progression depuis 2006 (+40 %). L’inauguration du tramway en 2012 a clairement accru le nombre de voyages journalier (90 000 par jour environ) et s’est accompagnée de l’amélioration de l’offre de services (création de parkings relais, billetterie…). Le profil des usagers a ainsi évolué puisque, même si la voiture reste majoritaire pour se rendre sur le lieu de travail, davantage d’actifs utilisent les transports en commun.

Prévention de la perte d'autonomie : diagnostic des besoins

Dans le cadre du 4ème schéma gérontologique du Finistère, le conseil départemental a sollicité l'ADEUPa pour établir le diagnostic des besoins en matière de prévention de la perte d'autonomie. Cette étude dresse un bilan des actions menées dans le cadre de la prévention de la perte d’autonomie pour les finistériens et identifie celles qui pourraient être développées au regard des besoins repérés.

Des commerces et services moins nombreux, un emploi en hausse

Depuis la mise en service du tramway, le nombre de rez-de-chaussée commerciaux occupés a légèrement diminué et le taux de vacance est passé de 10 à 13,5 %. Le nombre d’emplois a progressé (+2,4 %), grâce principalement à la création de la zone commerces des portes de Brest Guipavas, spécialisée dans l’équipement de la maison, le sport et la restauration.