JAOUEN, Arnaud

Brest métropole : le parc locatif privé et ses niveaux de loyers en 2020

En 2020, dans le parc privé de Brest métropole, le loyer médian des appartements est de 450 € par mois (soit 8,6 €/m²) et celui des maisons de 760 € (soit 7,9 €/m²). Toujours financièrement plus abordable que celui d’autres métropoles, le marché brestois se caractérise néanmoins aujourd’hui par une forte demande face à une pénurie de biens. Cette tension croissante est particulièrement palpable sur les maisons à louer qui sont très rares. Elle concerne aussi les étudiants malgré l’essor d’une offre en chambres meublées dans des grands logements proposés à la colocation.

Pays de Brest. L'offre disponible début 2020

L’offre de bureaux est stable dans le pays de Brest et dépasse une nouvelle fois la barre des 50 000 m² (+1 %). Sans livraison majeure et dans un contexte porteur, elle s’enrichit en ancien de surfaces libérées principalement dans le centre-ville de Brest métropole.

Environ 83 000 m² de locaux d’activité sont recensés comme inoccupés début 2020 dans le pays de Brest. S’il s’agit de la troisième baisse consécutive (-10 %), celle-ci est plus marquée à l’extérieur de la métropole, particulièrement dans le pays des Abers.

fmarty mer 12/05/2021 - 16:03

Brest métropole : le parc locatif privé et ses niveaux de loyers en 2019

En 2019, le loyer médian des logements privés de la métropole s’élève à 8,4 €/m² de surface habitable, toutes périodes d’emménagement confondues. On observe une différence de loyer de près de 1 €/m² entre les locataires récents (8,9 €/m²) et les locataires « stables » (8 €/m²). Le marché locatif privé brestois se caractérise durablement par son caractère accessible comparativement aux autres territoires d’observation du réseau des Observatoires Locaux des Loyers (OLL).

Pays de Brest. Le marché immobilier en 2019 : un dynamisme qui s'affirme

Le marché des bureaux du pays de Brest poursuit, en 2019, une dynamique positive grâce, à la fois, à un niveau exceptionnel  en compte propre, ainsi qu’une demande placée certes stable dans l’agglomération brestoise mais en hausse dans le pays de Landerneau-Daoulas. Pour les locaux d’activité, le retrait est essentiellement dû à la contraction des transactions en dehors de Brest métropole. Dans l’ensemble, les surfaces autorisées et commencées évoluent positivement. L'impact de la crise sanitaire sur la dynamique constatée depuis deux ans sera à surveiller.

Pays de Brest. Au second semestre 2019 : tout allait bien

Dans le pays de Brest, fin 2019, quelques semaines avant la crise sanitaire, plusieurs indicateurs témoignaient d’une très bonne conjoncture économique : progression de l’emploi, des chiffres d’affaires, record du trafic aéroportuaire, etc. L’industrie, l’hôtellerie-restauration et les activités scientifiques, étaient les principaux secteurs pourvoyeurs d’emplois. Ainsi, le bassin brestois se rapprochait d’une situation de plein emploi avec un taux de chômage à 7 % contre 9,3 % au pic de la crise de 2008.

Immobilier d'entreprise dans le pays de Brest - L'offre disponible début 2019

Avec un peu moins de 50 000 m² de bureaux disponibles, le pays de Brest enregistre une baisse de 12% témoignant d’une bonne tenue récente de l’économie locale. Si les immeubles livrés depuis quatre ans répondent progressivement à la demande, ceux en ancien suscitent de nouveau l’intérêt et, au port de Brest surtout, se remettent à la page.

Économie dans le pays de Brest au premier semestre 2019 : Une conjoncture favorable

Plusieurs indicateurs témoignent d’une bonne conjoncture économique pour le Pays de Brest. L’emploi progresse, la masse salariale est plus élevée, les chiffres d’affaire des entreprises augmentent, le nombre de permis de construire des locaux d’activité est plus élevé, le chômage recule… Les perspectives sont également encourageantes. 
Seul bémol, certains secteurs d’activité et quelques catégories de personnes en recherche d’emploi ne semblent pas bénéficier de cette embellie. 

Économie dans le pays de Brest au second semestre 2018 : Une conclusion positive malgré quelques bémols

À la fin de l’année 2018, plusieurs indicateurs témoignent d’une bonne conjoncture économique dans le pays de Brest. Davantage de chefs d’entreprises interrogés déclarent un chiffre d’affaires en croissance. Dans le même temps, le nombre d’emplois salariés privés augmente principalement dans les secteurs du BTP, de l’hôtellerie & de la restauration et du commerce de détail. La demande d’emploi diminue pour les catégories a, b et c de Pôle emploi. 
Pour 2019, le besoin de main d’œuvre continue d’augmenter. 

Le marché immobilier du pays de Brest en 2018 - La confiance confirmée par les investissements

Qu’il s’agisse des locaux d’activités ou des bureaux, le marché de l’immobilier d’entreprise est bien orienté dans le pays de Brest en 2018. Comme les commercialisateurs l’indiquaient en 2017, la part des ventes a été effectivement bien plus importante dans les transactions et les surfaces investies en compte propre ont progressé très sensiblement.

Immobilier d'entreprise dans le pays de Brest - L'offre disponible début 2018 

Avec environ 56 300 m² de bureaux disponibles dans le pays de Brest, l’offre s’est accrue de 32% en un an. Plusieurs immeubles livrés depuis trois ans, dont deux en 2018, répondent à l’intérêt des entreprises pour le neuf alors que les opportunités en ancien se font plus nombreuses.
Pour les locaux d’activité, le pays de Brest profite d’un marché dynamique depuis trois ans. Il affiche une baisse de 6% pour atteindre 115 300 m² disponibles. Une vente majeure réalisée dans le pays des Abers impacte fortement ce résultat alors que la situation est stable dans Brest métropole.