HABITAT

Terme de regroupement
La promotion immobilière en 2018 dans le pays de Brest

Après une année 2017 exceptionnelle, où  516 ventes ont été observées dans le Pays de Brest, l’année 2018 apparait en retrait, avec 382 logements en promotion vendus. Ce volume de vente 2018 reste toutefois élevé en comparaison des années 2014 à 2016.

tdouy mar 11/06/2019 - 11:24
La construction neuve à Morlaix Communauté, quelle activité pour quels besoins ?

En 2018, le volume de logements commencés progresse et se rapproche de l’objectif fixé par le PLUi-H récemment arrêté (330 logements par an).
Dans le contexte démographique ralenti qui est celui de Morlaix Communauté aujourd’hui, à quels besoins cette production vient-elle répondre ? Les logements produits sont-ils en phase avec les évolutions démographiques en cours et à venir ?  

tdouy jeu 16/05/2019 - 11:37
Tableau de bord en ligne

L’ADEUPa observe les territoires et leurs dynamiques (urbaines, économiques, sociales, sociétales, environnementales...) pour donner à voir les réalités d’hier et d’aujourd’hui et partager les clés de lecture afin de construire celles de demain.
Les observatoires mis en oeuvre par l’ADEUPa permettent aux collectivités membres de construire, suivre et évaluer les politiques publiques. Les tableaux de bord sont l’un des maillons de la chaîne. Ils permettent aux collectivités de suivre les effets de leurs politiques sur leur territoire afin de les ajuster si nécessaire.

tdouy ven 10/05/2019 - 14:41
Les évolutions du logement social en Finistère

Dans la suite de la présentation des travaux de l’observatoire de l’habitat en Finistère, une table ronde s’est tenue le 4 décembre 2018 sur le thème des évolutions du logement social. 
En présence d’acteurs majeurs du secteur et d’une experte nationale, la table ronde a permis d’aborder différentes thématiques telles que les évolutions des caractéristiques des demandeurs, les enjeux de la vente HLM… Cette publications rend compte de ces échanges.
 

scorfec lun 18/03/2019 - 17:19
Un observatoire des copropriétés enrichi pour mieux cibler les actions de Brest métropole

Le parc de logements en copropriété est un maillon essentiel de l’offre de logements de la métropole brestoise. Il représente 40 % des logements, concentrés dans la ville de Brest et dans les centres des autres communes. Via l’observatoire des copropriétés qu’elle réalise, l’ADEUPa propose un référentiel opérationnel qui permet de cibler les interventions pour l’amélioration du parc.

scorfec lun 18/03/2019 - 17:04
Brest métropole : le parc locatif privé et ses niveaux de loyers en 2017

En 2017, le loyer médian des logements locatifs privés de la métropole s’élève à 8,3 €/m² de surface habitable. Le marché brestois se caractérise par ses loyers abordables, les moins élevés de l’ensemble des métropoles françaises, par ailleurs stables. Sous l’effet de la construction neuve, le parc locatif brestois s’est fortement développé au cours des 10 dernières années. Ce développement ne s’est pas fait au détriment du parc existant, il est venu répondre à un réel besoin en nouveaux logements en particulier locatifs. 
 

scorfec mer 30/01/2019 - 12:10

La vacance des logements dans Morlaix Communauté 

Dans ses projets (de territoire, PLUi-H…), Morlaix Communauté s’est donnée pour objectif de mobiliser davantage le parc existant aujourd’hui inoccupé pour répondre aux besoins en logements et réduire l’étalement urbain. En appui à cette orientation, la présente analyse apporte des éléments de diagnostic de la vacance résidentielle dans la communauté d’agglomération ainsi que des pistes d’action envisageables.
 

Habitat à Saint-Brieuc Armor agglomération : une nette reprise de l’activité en 2017-2018

Depuis le 1er janvier 2017, l’agglomération regroupe 32 communes, soit un parc de 80 000 logements. Pour définir sa politique de l’habitat, Saint-Brieuc Armor Agglomération a engagé l’élaboration de son nouveau Programme Local de l’Habitat.
La présente note s’inscrit dans le dispositif d’Observation de l’Habitat et propose une analyse des évolutions récentes relatives à la dynamique de production neuve, à la promotion immobilière, au marché des biens d’occasion et au logement social.

2017-2018 : une année faste, des perspectives incertaines pour l'habitat en Finistère

La production neuve, la promotion immobilière et les ventes de biens d’occasions ont atteint des niveaux élevés en 2017 et 2018. La bonne santé du marché finistérien en 2017 est à analyser à l’aune du contexte national et de l’anticipation d’évolutions fiscales : taux d’intérêt encore bas pour les ménages accédant, prêt à taux zéro toujours présent dans l’ancien et anticipation par les investisseurs de la fin du Pinel en zone B2. 2018 apparaît plus raisonnée et le futur dépendra de l’évolution de la situation économique, du marché de l’emploi, mais surtout de l’évolution des aides.

Le parc HLM finistérien remplit-il son rôle ?

Le Finistère compte 46 000 logements sociaux, soit 11 % du parc de logements. De par leurs revenus, 230 000 ménages finistériens sont éligibles au logement social (56 % du total des ménages). Or, 190 200 vivent dans le parc privé (46 %). 
Pourquoi près d’un finistérien sur deux pouvant prétendre à un logement social se loge-t-il dans le parc privé ? Quelle est la demande de logement social et comment les attributions y répondent-elles ?
La présente publication apporte des éléments afin de comprendre comment le parc public remplit son rôle d’accueil des ménages modestes.