HABITAT

Terme de regroupement

Regards sur les parcours résidentiels en Finistère

Dans le Finistère, chaque année, 100 000 personnes emménagent dans une maison ou un appartement, ce qui représente environ 10 % de la population. Si la mobilité résidentielle est avant tout une affaire de proximité, les logiques résidentielles diffèrent fortement selon l’âge et la catégorie sociale des individus. La présente note analyse propose des clés de compréhension de la mobilité résidentielle en Finistère, et des enjeux associés.

Habitat en Finistère : Note de marché 2018-2019

La construction neuve est dynamique dans le Finistère en 2018 : le secteur connait une hausse de 17 %, notamment portée par l’anticipation de la fin du Pinel dans les secteurs qui étaient concernés. De façon prévisible, le début d’année 2019 montre un léger recul, corroboré par la diminution des autorisations. C’est probablement la fin du dynamisme stimulé par l’anticipation des mesures fiscales.
Pour le marché de l’occasion, la tendance est à la stabilisation dans le département, tant des volumes de vente que des prix, après une année précédente de ventes nombreuses.

Brest métropole : le parc locatif privé et ses niveaux de loyers en 2018

En 2018, le loyer médian des logements privés de la métropole s’élève à 8,5 €/ m² de surface habitable, toutes périodes d’emménagement confondues. Il est légèrement plus élevé pour les locataires ayant emménagé récemment : 8,8 €m² (loyer de marché). Le marché brestois se caractérise durablement par des loyers qui sont abordables comparativement à ceux des autres métropoles. Les chiffres confirment que le parc locatif privé constitue une porte d’entrée privilégiée dans la métropole : la grande majorité des ménages qui s’y installent ont le statut de locataire.

La construction neuve à Morlaix Communauté, quelle activité pour quels besoins ?

En 2018, le volume de logements commencés progresse et se rapproche de l’objectif fixé par le PLUi-H récemment arrêté (330 logements par an).
Dans le contexte démographique ralenti qui est celui de Morlaix Communauté aujourd’hui, à quels besoins cette production vient-elle répondre ? Les logements produits sont-ils en phase avec les évolutions démographiques en cours et à venir ?  

Tableau de bord en ligne

L’ADEUPa observe les territoires et leurs dynamiques (urbaines, économiques, sociales, sociétales, environnementales...) pour donner à voir les réalités d’hier et d’aujourd’hui et partager les clés de lecture afin de construire celles de demain.
Les observatoires mis en oeuvre par l’ADEUPa permettent aux collectivités membres de construire, suivre et évaluer les politiques publiques. Les tableaux de bord sont l’un des maillons de la chaîne. Ils permettent aux collectivités de suivre les effets de leurs politiques sur leur territoire afin de les ajuster si nécessaire.

Les évolutions du logement social en Finistère

Dans la suite de la présentation des travaux de l’observatoire de l’habitat en Finistère, une table ronde s’est tenue le 4 décembre 2018 sur le thème des évolutions du logement social. 
En présence d’acteurs majeurs du secteur et d’une experte nationale, la table ronde a permis d’aborder différentes thématiques telles que les évolutions des caractéristiques des demandeurs, les enjeux de la vente HLM… Cette publications rend compte de ces échanges.
 

Un observatoire des copropriétés enrichi pour mieux cibler les actions de Brest métropole

Le parc de logements en copropriété est un maillon essentiel de l’offre de logements de la métropole brestoise. Il représente 40 % des logements, concentrés dans la ville de Brest et dans les centres des autres communes. Via l’observatoire des copropriétés qu’elle réalise, l’ADEUPa propose un référentiel opérationnel qui permet de cibler les interventions pour l’amélioration du parc.

Brest métropole : le parc locatif privé et ses niveaux de loyers en 2017

En 2017, le loyer médian des logements locatifs privés de la métropole s’élève à 8,3 €/m² de surface habitable. Le marché brestois se caractérise par ses loyers abordables, les moins élevés de l’ensemble des métropoles françaises, par ailleurs stables. Sous l’effet de la construction neuve, le parc locatif brestois s’est fortement développé au cours des 10 dernières années. Ce développement ne s’est pas fait au détriment du parc existant, il est venu répondre à un réel besoin en nouveaux logements en particulier locatifs. 
 

La vacance des logements dans Morlaix Communauté 

Dans ses projets (de territoire, PLUi-H…), Morlaix Communauté s’est donnée pour objectif de mobiliser davantage le parc existant aujourd’hui inoccupé pour répondre aux besoins en logements et réduire l’étalement urbain. En appui à cette orientation, la présente analyse apporte des éléments de diagnostic de la vacance résidentielle dans la communauté d’agglomération ainsi que des pistes d’action envisageables.