ADEUPa Brest Bretagne

Brest métropole : le parc locatif privé et ses niveaux de loyers en 2018

En 2018, le loyer médian des logements privés de la métropole s’élève à 8,5 €/ m² de surface habitable, toutes périodes d’emménagement confondues. Il est légèrement plus élevé pour les locataires ayant emménagé récemment : 8,8 €m² (loyer de marché). Le marché brestois se caractérise durablement par des loyers qui sont abordables comparativement à ceux des autres métropoles. Les chiffres confirment que le parc locatif privé constitue une porte d’entrée privilégiée dans la métropole : la grande majorité des ménages qui s’y installent ont le statut de locataire.

Pays de Brest : bilan de la saison touristique 2019

78 %, c’est le taux de satisfaction des professionnels du tourisme du pays de Brest pour la saison 2019, supérieur de deux points à la saison 2018. Et pour cause, la plupart des indicateurs de fréquentation sont en progression. Le nombre de nuitée dans les hôtels de la destination est le plus important relevé depuis ces 5 dernières années. 143 100 personnes ont été transportées vers les îles de Molène et de Ouessant, un record constaté depuis 2010.

tdouy ven 18/10/2019 - 14:00
Économie dans le pays de Brest au premier semestre 2019 : Une conjoncture favorable

Plusieurs indicateurs témoignent d’une bonne conjoncture économique pour le Pays de Brest. L’emploi progresse, la masse salariale est plus élevée, les chiffres d’affaire des entreprises augmentent, le nombre de permis de construire des locaux d’activité est plus élevé, le chômage recule… Les perspectives sont également encourageantes. 
Seul bémol, certains secteurs d’activité et quelques catégories de personnes en recherche d’emploi ne semblent pas bénéficier de cette embellie. 

tdouy lun 14/10/2019 - 09:36
Brest+ dans le club des 13 capitales French Tech

Le territoire Brest+ (Brest, Quimper, Morlaix, Lannion) a obtenu fin 2018 le renouvellement du label French Tech et intégré le réseau des 13 capitales French Tech. Cette re-labellisation reflète la dynamique de l’écosystème numérique de la pointe bretonne, qui compte désormais 19 000 emplois. Cette dynamique se traduit également à travers la création de start-ups, la montée en puissance des levées de fonds et par le nombre d’entreprises en hypercroissance (8 pass French Tech dont un triple lauréat). 

tdouy mer 09/10/2019 - 17:35

Les filières agricoles et agroalimentaires dans le Finistère : la viande bovine

Après les filières lait et porc, l’étude prospective sur l’agriculture et l’agroalimentaire en Finistère a conduit à analyser la filière viande bovine. Après une première partie qui présente la filière finistérienne, la présente publication restitue les travaux issus des entretiens menés avec les professionnels afin de partager leur vision de l’avenir.

Représentations sociales de la nature en Ville (Brest métropole)

L'ADEUPa a mené, en partenariat avec Brest métropole et l’UBO, une étude pour comprendre la perception de la nature en ville, ses usages, ses pratiques et les attentes de la population. Cette étude s’inscrit dans un contexte d’adaptation des villes aux nouvelles donnes climatiques, environnementales et aux transitions qu'elles exigent. 
Conscients des bienfaits que recèle la nature en ville, 97% des habitants de la métropole du Ponant ayant répondu au questionnaire, pensent que la nature en ville est souhaitable.
 

scorfec mer 18/09/2019 - 10:00
Observer l'occupation des sols pour guider les politiques d’aménagement (MOS)

Quelle est la part de terres agricoles qui a disparu depuis dix ans ? Comment évaluer le renouvellement urbain ? Pour répondre à ces questions, l’ADEUPa a développé un système innovant d’observation et d’analyse de l’occupation des sols. S’inspirant des outils développés par d’autres agences d’urbanisme, l’ADEUPa a conçu son propre outil d’analyse du mode d’occupation du sol (MOS). Il est évolutif et s’appuie sur le croisement de données publiques disponibles à l’échelle cadastrale et l’analyse de photographies aériennes.

tdouy ven 13/09/2019 - 10:39

58 000 seniors seraient en perte d'autonomie dans le Finistère en 2050

En 2015, les 60 ans et plus sont 245 500 dans le Finistère, soit 27 % de la population. D'après les projections Omphale de l'Insee, sur la base du scénario central, ils seront 370 000 en 2050 et représenteront alors 37 % des Finistériens. La part des 75 ans et plus va presque doubler en passant de 10 % à 19 % dans les 35 prochaines années.