PAYS DE BREST

Bilan de la saison touristique 2021 en Pays de Brest

La saison 2021 était appréhendée par les professionnels avec une multitude d’incertitudes quant aux conséquences des règles sanitaires sur leur activité. Finalement, la saison a pu démarrer courant mai et la fréquentation touristique tend vers un retour à la normale. Entre mai et septembre, en moyenne, 75 % des professionnels se déclarent satisfaits de la saison écoulée. Les activités de plein air et les hébergeurs tirent leur épingle du jeu. Mais si les touristes étrangers reviennent progressivement, ils restent moins nombreux qu’auparavant.

Tableau de bord conjoncturel n°17 du bassin de Brest

En juin 2021,  l’activité des entreprises du bassin brestois semble retrouver son niveau d'avant crise. Pas moins de 30 % des chef·fe·s d’entreprises du bassin brestois ont déclaré avoir un chiffre d’affaires en hausse au  premier semestre 2021 contre 17 % le semestre précédent. Les dispositifs de soutien et des confinements moins stricts semblent porter les activités économiques. Ainsi, le niveau de rentabilité progresse, les investissements sont mieux orientés et les perspectives de fin d’année sont plus positives.

Chiffres clés 2020-2021 de l’enseignement supérieur et de la recherche dans le Pays de Brest

Près de 31 000 étudiant·e·s sont inscrits dans les établissements d’enseignement supérieur du pays de Brest. L’année universitaire 2020-2021 se situe dans la dynamique des années précédentes, avec une progression annuelle de 880 étudiants. Plusieurs facteurs laissent augurer d’un rythme de croissance encore soutenu dans les prochaines années dont des perspectives démographiques favorables et une accentuation du recrutement au-delà du Finistère. 

Poids socio-économique de la filière algues en Pays de Brest

La récolte française d’algue est largement concentrée dans le Pays de Brest. L’algoculture, encore émergente, et la production locale s’avèrent toutefois insuffisantes pour répondre aux besoins des entreprises locales de transformation. Pour autant, la filière algues du pays de Brest, forte de 880 emplois en 2019, ne cesse de se développer. En trois ans, ses effectifs ont augmenté de 15 %, une hausse nettement supérieure à l’évolution de l’emploi total.

Second semestre 2020 : une économie à deux vitesses dans le pays de Brest

Après plusieurs mois de crise sanitaire, le tissu économique du pays de Brest résiste bien en cette fin d’année 2020. Le nombre d’emplois salariés privés se stabilise ainsi que la masse salariale ou le taux de chômage. Toutefois, le contexte reste incertain et la situation diverge selon le secteur d’activité considéré. Les domaines de l’hôtellerie et de la restauration subissent plus particulièrement les effets de la crise avec une chute des emplois de 10 %. Dans le même temps, le nombre d’inscription sur les listes de Pôle emploi est en nette augmentation.

Pays de Brest. L'offre disponible début 2020

L’offre de bureaux est stable dans le pays de Brest et dépasse une nouvelle fois la barre des 50 000 m² (+1 %). Sans livraison majeure et dans un contexte porteur, elle s’enrichit en ancien de surfaces libérées principalement dans le centre-ville de Brest métropole.

Environ 83 000 m² de locaux d’activité sont recensés comme inoccupés début 2020 dans le pays de Brest. S’il s’agit de la troisième baisse consécutive (-10 %), celle-ci est plus marquée à l’extérieur de la métropole, particulièrement dans le pays des Abers.

fmarty mer 12/05/2021 - 16:03

Le marché du foncier économique du Pays de Brest

En moyenne, 16,4 ha de foncier économique aménagé ont été commercialisés chaque année dans le pays de Brest dans la période 2014-2018. Le ralentissement observé sur ce marché (-22 %) s’explique par plusieurs facteurs : les difficultés à faire aboutir certains projets, une part plus grande du renouvellement urbain dans le domaine des commerces et bureaux, ainsi que des choix d’aménagement différents pour préserver les espaces naturels et agricoles.

Tableau de bord conjoncturel n°16 du bassin de Brest

Au cours du second semestre 2020, 58 % des dirigeant·e·s d’entreprises du bassin brestois ayant répondu à l’enquête ont enregistré une baisse de leur chiffre d’affaires. Les effets de la crise sanitaire et le nouvel épisode de confinement de novembre ont continué de peser sur l’économie. Toutefois, la part de celles et ceux qui déclarent un chiffre d’affaires stable ou en hausse s’est améliorée par rapport au premier semestre. Les perspectives pour les six prochains mois restent timides même si l’arrivée de vaccins permet d’espérer une amélioration.