Note de conjoncture

La vacance des logements à Brest métropole : quelle évolution récente?

L’analyse des données Insee met en évidence un taux de vacance des logements de 6,5 % dans la métropole brestoise, en baisse sur la période 2010  - 2015. Une analyse complémentaire du fichier des locaux vacants, indique que la vacance de longue durée (supérieure à 2 ans) est stable. Ces indicateurs illustrent l’attractivité de la métropole et la faible corrélation entre la production de logements et la vacance dans le parc existant. Cette dernière s’explique davantage par les qualités intrinsèques des logements.

Second semestre 2017 : la croissance économique s'installe

L’économie du Pays de Brest enregistre une nouvelle amélioration au cours du 2nd semestre 2017. Les dirigeants d’entreprises comme les ménages retrouvent un certain niveau de confiance au regard des embauches pour les uns ou des investissements immobiliers pour les autres. La baisse du nombre de demandeurs d’emploi se poursuit et le taux de chômage enregistré sont au plus bas niveau depuis 2009. Les perspectives incertaines de certaines activités industrielles tempèrent tout de même cette analyse.

Premier semestre 2017 - confirmation d'une reprise économique

Pour le troisième semestre consécutif, la reprise économique se confirme dans le Pays de Brest. Davantage de chefs d’entreprises ont déclaré une hausse de leur chiffre d’affaires au premier semestre 2017 par rapport au semestre précédent. Le taux de chômage du bassin brestois continue de baisser et atteint 8,3 % au 30 juin 2017. La demande d’emploi des chômeurs de longue durée en catégorie A est également en recul. Conséquence notamment des incertitudes sur l’avenir du dispositif Pinel, la hausse de l’investissement immobilier des ménages se poursuit.

Bilan de la saison touristique 2017

Entre avril et septembre 2017, 79 % des professionnels du tourisme interrogés par le CRT Bretagne se déclarent satisfaits de la fréquentation contre une moyenne de 67 % l’année dernière. Malgré une météo plus capricieuse en juillet et août, les touristes ont répondu présent. Globalement, le nombre d’entrées dans les équipements touristiques du Pays de Brest augmente de 4 % entre les saisons estivales 2016 et 2017. Davantage de passages ont été relevés sur les sites de la Pointe Saint-Mathieu ou de l’île vierge de la Presqu’île de Crozon. Plusieurs raisons expliquent ce dynamisme : les retombées des fêtes maritimes 2016 cette année, l’exposition dans les médias de la destination brestoise ou encore l’effet Plateau des Capucins à Brest.

Brest terres océanes - Septembre 2016, une belle clôture de saison

Avec un taux de satisfaction à 85 %, le mois de septembre clôt très positivement la saison touristique 2016. Les professionnels interrogés (hôtel, camping, gérant d’équipement ouvert et couvert, etc) sont quasi unanimes, contrairement aux mois précédents. Malgré un début jugé plus difficile, 88 % des professionnels interrogés tirent un bilan globalement positif de la saison.

Brest terres océanes - un mois d'Août 2016 correct

Après un mois de juillet rythmé par les fêtes maritimes, la satisfaction des professionnels du tourisme est plus mesurée pour le mois d’août, mais reste satisfaisante (67 % d’opinion favorable). La météo ensoleillée a favorisé les activités de bord de mer et l’hébergement de plein air. Par ailleurs, deux professionnels sur trois ont une perspective positive sur l’activité du mois de septembre.

Brest terres océanes - un mois de juillet 2016 exceptionnel

Les Fêtes maritimes de Brest, un congrès international de chimie au Quartz et des conditions météorologiques favorables ont induit une fréquentation touristique dynamique dans l’ensemble du pays de Brest. 82 % des professionnels interrogés se disent satisfait du mois de juillet. Les perspectives pour la fin de la saison sont plus incertaines du fait notamment de l’augmentation des réservations de dernière minute.

Tourisme en pays de Brest : un mois de juin maussade

Avec le plus bas niveau d’ensoleillement enregistré depuis 1945, peu de professionnels sont satisfaits de l’activité touristique du mois de juin. Au-delà de la météo, le contexte national semble avoir freiné la venue des visiteurs (grèves, inondations, euro de football, etc). Cependant, les perspectives pour juillet sont positives avec notamment les fêtes maritimes et la tenue d’un congrès international de chimie au Quartz.

Tourisme dans le pays de Brest : un mois de mai assez satisfaisant

Malgré un contexte national instable et un calendrier peu favorable aux ponts, les professionnels sont plutôt positifs sur la fréquentation touristique du mois de mai. La météo a été plus clémente cette année par rapport à l’année dernière. Quelques bémols peuvent être apportés. La clientèle étrangère serait en recul et le niveau de réservation dans les campings reste insatisfaisant. Pour autant, plus de 80 % des professionnels interrogés sont optimistes sur le dynamisme de la saison 2016.