L’observatoire social, initié par le contrat de ville, constitue un outil partenarial entre Brest métropole, l’Etat, le Département et la caisse d’allocations familiales du Nord Finistère. Son maître d’oeuvre est l’ADEUPa. Depuis sa création, il a permis aux partenaires de disposer d’un socle d’indicateurs communs leur permettant d’obtenir une analyse partagée du territoire et de son évolution.
L’observation sociale s’appuie sur des données quantitatives émanant de la C.A.F., du Conseil Général du Finistère, de l’INSEE, de la mission locale et du PLIE du Pays de Brest, des services de Brest métropole, de Brest métropole habitat et de la D.D.E. Ces indicateurs, collectés depuis 1998, permettent d’obtenir une vision quantitative de la situation sociale des quartiers de Brest métropole océane et de leur évolution. Afin de compléter ces données chiffrées, un comité de lecture se réunit pour apporter une analyse plus qualitative des évolutions et des phénomènes sociaux.
Ces données et ces analyses sont utilisées par les partenaires de l’observatoire pour leur besoins propres (analyses des besoins sociaux, redistribution des équipes de travailleurs sociaux dans les quartiers en fonction des évolutions observées, travaux thématiques, élaboration du contrat urbain de cohésion sociale, rapport d’activité, etc.)